Tranquilité publique

Nuisances sonores

Il existe des horaires autorisés pour travaux de jardinage ou de bricolage (à l’aide d’outils motorisés) :

  • Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 20h
  • Le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h
  • Les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Gestion des déchets

Le dépôt d’immondices aux pieds des points tris est formellement interdit. Le décret n°2015-337 du 25 mars 2015 relatif à l’abandon d’ordures et autres objets aggrave l’amende encourue. Il est désormais puni par une contravention de 3ème classe, soit 450€. De même, il est bien évidemment strictement interdit de déposer vos propres détritus dans les bacs communaux. Une surveillance accrue est mise en place, mais au-delà, Saint-Pont est une petite commune et tout se sait !

Prévention avec le dispositif « participation citoyenne »

La lutte contre la délinquance et notamment contre les vols est une priorité pour les services de l’État. Le dispositif « participation citoyenne » a été mis en place afin de faire participer la population d’une commune, d’un quartier ou d’une zone pavillonnaire à la sécurité de son environnement, en partenariat avec les acteurs locaux de la sécurité.

Le concept est fondé sur la solidarité de voisinage et vise à développer un comportement de nature à mettre en échec la délinquance.

La mise en place de ce dispositif accroît ainsi l’efficacité de la lutte contre la délinquance par une meilleure remontée du renseignement, nécessaire à l’action des forces de l’ordre. Elle est fondée sur un principe que chacun doit s’approprier : « Un doute, une inquiétude : je contacte le référent de mon secteur ou je fais le 17 en cas d’urgence ».

Concrètement, des référents volontaires et bénévoles seront nommés afin d’être en relation directe avec les services de sécurité (gendarmerie – police municipale) pour les informer de tout événement suspect ou de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins. Ces référents participeront également à la sensibilisation de leurs voisins aux problématiques de sécurité.

Il s’agit d’un dispositif préventif, destiné à compléter utilement l’action de la gendarmerie. Il complète le réseau des actions mis en œuvre pour prévenir la délinquance par les groupements de gendarmerie.

N.B. : Il est à noter que l’appellation initiale de « voisins vigilants » est aujourd’hui utilisée par une association qui ne bénéficie pas de l’engagement de l’État. C’est pourquoi le seul terme utilisé est donc celui de participation citoyenne.

 Une réunion publique animée par la brigade de gendarmerie de Gannat-Ebreuil est prévue en 2021, dès que les conditions sanitaires le permettront, pour présenter le dispositif aux habitants.